google.com, pub-9242135232434367, DIRECT, f08c47fec0942fa0 L’oxygène sur mars se comporte d’une manière inexpliquée par la science actuelle
  • aobp

L’oxygène sur mars se comporte d’une manière inexpliquée par la science actuelle



Sur Mars, l'oxygène est soumis à des pics qui ne sont pas prédictibles par la chimie. D'ailleurs, le méthane est tout aussi bizarre. N'y aurait-il pas une corrélation entre ces deux comportements étranges ?

Le rover Curiosity a débuté sa mission sur Mars en 2012. Depuis, il nous offre de belles photos, mais pas seulement. Grâce à ses instruments, nous allons de découvertes en découvertes. La dernière en date, annoncée par la Nasa ce  12 novembre 2019 : dans le cratère de Gale, que le robot explore, les niveaux d’oxygène montent et descendent de manière totalement étrange. On n’y trouve, pour  l’instant, aucune explication chimique qui soit logique.




Curiosity approfondit la géologie martienne, en creusant dans la roche de notre planète voisine. On sait maintenant qu’il y avait probablement un grand lac salé il y a trois milliards d’années. Curiosity est aussi muni d’un laboratoire chimique, par lequel il aspire l’air de Mars et l’analyse. À partir des données que le rover nous a retournées, on connaît en détails la composition de l’atmosphère martienne : principalement du dioxyde de carbone (95 %), des petits niveaux d’azote et d’argon, ainsi qu’une faible proportion (0,16 %) d’oxygène.

Les analyses de l’air par Curiosity ont rapporté des éléments fascinants. À la surprise des scientifiques, le rover avait découvert un pic de méthane sur Mars il y a quelques mois. Cette trouvaille reste en partie inexpliquée : le méthane est un gaz qui peut provenir aussi bien d’une vie microbienne que d’une activité rocheuse. Tout ceci est d’autant plus intrigant que les niveaux de méthane semblent augmenter soudainement de manière périodique. La nouvelle découverte de Curiosity, sur l’oxygène, pose le même type de questionnements.

94 vues

©2019 par Alien Ovni Black Projet. fondateur aobp depuis 2014