google.com, pub-9242135232434367, DIRECT, f08c47fec0942fa0 l’Arche d’Alliance une technologie très complexe
  • aobp

l’Arche d’Alliance une technologie très complexe


la technologie de l’Arche d’Alliance se situe au même niveau de complexité qu’un accélérateur de particules, et il y a de forte chance qu’elle dépasse ce niveau.



C’est une technologie beaucoup plus complexe que ne le laisse supposer un examen superficiel des textes bibliques. Dire que l’Arche est un condensateur électrique ou un émetteur/récepteur (une sorte de téléphone en quelque sorte) n’est pas suffisant et cela n’explique pas toutes les prouesses de cette machine. L’Arche ressemble à première vue à ces machines rudimentaires, mais c’est en réalité un « objet » beaucoup plus sophistiqué qui met en œuvre une technologie dont la compréhension n’est pas encore à notre portée.


l’Arche d’Alliance intègre d’autres composants qui sont indispensables à son fonctionnement. Parmi ces composants, nous trouvons quatre anneaux d’or fixés deux à deux de chaque côté de l’Arche et qui étaient destinés à recevoir des barres servant à la transporter. Particularité de ces barres : elles ne devaient jamais être retirées des anneaux.

Dans le « coffre » étaient déposés des objets considérés comme hautement sacrés par le peuple juif.



L’Ancien Testament décrit trois objets situés dans l’Arche : les Tables de la Loi (fabriquées avec un métal inconnu sur terre) données à Moïse sur le mont Sinaï, un vase contenant la « manne », un aliment spécial tombé du ciel pour nourrir les hébreux lors de l’Exode, et le « bâton d’Aaron » (bâton magique capable de se métamorphoser en serpent).

Rappelons que l’Arche était placée dans le Saint des Saints du Temple et que dans ce Temple, construit selon des règles très précises, se trouvaient d’autres composants faisant partie intégrante du dispositif.


Dans le Saint du Temple, le Hékal en hébreu, se trouvaient la table aux offrandes, un autel des sacrifices et dix chandeliers à sept branches (de même forme et de même métal que celui de Moïse). Ajoutons aussi deux éléments situés en dehors des murs du Temple (sur le parvis), mais faisant aussi partie de l’ensemble : la mer de bronze et l’autel des sacrifices.

L’Arche d’Alliance représente une énigme fascinante, mais nous n’avons pas encore entièrement résolu son mystère. Loin s’en faut. Nous pourrions croire, en effet, que les textes bibliques nous donnent beaucoup d’informations sur les matériaux dont elle est faite et sur la façon dont elle doit être construite, mais ce n’est qu’une apparence trompeuse. En réalité, il nous manque de très nombreux éléments pour comprendre vraiment comment fonctionne l’Arche et qu’elle est l’étendue réelle de ses pouvoirs.


Pour employer une comparaison, c’est un peu comme si nous décrivions la façon dont fonctionne un accélérateur circulaire de particules en indiquant qu’il est fait d’un grand anneau de métal refroidit dans lequel de minuscules « billes », qui tournent à toute vitesse, finissent par s’entrechoquer pour produire des étincelles fulgurantes dans des coffres contenant un liquide chauffé.

Pourrions-nous vraiment comprendre ce qui se passe à l’intérieur de cet accélérateur à partir de ces seules informations ? Pourrions-nous imaginer toute la démarche intellectuelle et la représentation du monde (théorie quantique) qui sont à l’origine de la conception de cette machine ? Pourrions-nous avoir une idée de la complexité de la technologie mise en œuvre en partant de ces maigres données ?

549 vues

©2019 par Alien Ovni Black Projet. fondateur aobp depuis 2014